Histoire Bourgogne Franche-Comté


Accueil

News

Récit

Généalogie

Histoire Bourgogne et Franche-Comté

Menu  | Bibliographie |
LES FAMILLES NOBLES DU ROYAUME, DU DUCHÉ ET DU COMTÉ DE BOURGOGNE ET DE FRANCHE-COMTÉ

LES COMTES DE Chalon-sur-Saône

Arbre généalogique

Les Premiers Comtes de Chalon-sur-Saône

Adalard ou Alard (?-818), fils de N et de Ne, Comte de Chalon-sur-Saône (765-818)

Première Maison des Comtes de Chalon-sur-Saône, de Mâcon et d'Autun

Guérin ou Warin V (?-853), fils de N et de Ne, Comte de Mâcon (825-853), Comte de Mémontois (831-853), Comte de Chalon-sur-Saône (835-853), Comte d'Autun (837-853), Recteur de Flavigny (843-853), Comte d'Auxois (844-853), Marquis de Bourgogne (844-853)
ép. Aube ou Ava, fille de Thierri III (?), Comte d'Autun, et d'Emma de Bavière

Isembard (815-858), fils de Guérin et d'Aube, Comte d'Attuyer, Comte d'Autun, Comte de Chalon-sur-Saône, Comte de Dijon et Comte de Mâcon (853-858)

Les changements dynastiques sur le comté de Chalon-sur-Saône

Humfred ou Humfrid (v 863), fils de N et de Ne, Comte de Beaune (856-863), Comte d'Autun, Comte de Chalon-sur-Saône, Comte de Mâcon, Marquis de Bourgogne et Marquis de Gothie (858-863), Marquis de Toulouse (863-863)
ép. Betta, fille de N et de Ne

Echard ou Eccard II (810-877), fils de Childebrand III, Missus en Autunois, Comte d'Autun, et de Dunna, Seigneur de Perrecy et Seigneur de Baugy (836-876), Comte de Morvois (840-859), Comte de Chalon-sur-Saône (863-877), Comte de Mâcon (870-877), Comte d'Autun (872-877)
ép. Aldegonde, fille de N et de Ne,
puis Richilde, fille de Richard, Comte d'Amiens, et de Ne

Boson III (850-887), fils de Bivin, Comte et Abbé de Gorze, et de Richilde, Comte de Vienne et Comte de Lyon (871-880), Comte de Berry (872-876), Duc d'Italie (875-876), Duc de Provence (875-879), Vice-roi d'Italie (876-879), Comte de Mâcon et Comte de Chalon (877-880), Comte d'Autun (879-880), Roi de Bourgogne Cisjurane ou Provence (879-887)
ép. Ne, fille de Gui, Comte en Bourgogne, et de Ne,
puis Ermengarde d'Italie, fille de Louis II d'Italie, Roi d'Italie et Empereur d'Occident, et d'Engelberge

Adémar (?-?), fils de N et de Ne, Missus en Bourgogne (871-?), Comte de Chalon-sur-Saône (880-887)

Deuxième Maison des Comtes de Chalon-sur-Saône - Les Vergy

Manassès Ier l'Ancien (?-918), fils de Gilbert, Comte de Condroz, et de Ne, Comte d'Atuyer, Comte d'Auxois, Comte d'Avallon, Comte de Beaune, Comte de Chalon-sur-Saône, Comte de Duesmois, Comte d'Oscheret (887-918), Seigneur de Vergy (893-918), Comte de Langres (894-918)
ép. Ne, fille de N et Ne,
puis Ermengarde de Hainaut, fille de Rainier, Comte de Hainaut, et d'Albérade de Bourgogne

Gales (?-924), fils de Manassès Ier l'Ancien et d'Ermengarde, Comte de Chalon-sur-Saône (918-924)

Gilbert ou Giselbert (900-956), fils de Manassès Ier l'Ancien et d'Ermengarde de Hainaut, Comte d'Avallon (918-956), Comte d'Auxois, Comte de Chalon-sur-Saône, Comte de Duesmois (924-956), Comte de Beaune (925-956), Duc de Bourgogne et Comte d'Autun (952-956)
ép. Ermengarde de Bourgogne, fille de Louis de Bourgogne, Comte en Thurgovie, et de Hadevige ou Hathui de Saxe

Troisième Maison des Comtes de Chalon-sur-Saône

Lambert (930-978), fils de Robert, Vicomte de Dijon, et d'Ingeltrude, Comte de Chalon-sur-Saône (956-978)
ép. Adélaïde, veuve de Guillaume Bucca Uncta, Comte, fille de Hugues, Comte, et de Willa

Hugues Ier de Chalon (960-1039), fils de Lambert et d'Adélaïde, Comte de Chalon-sur-Saône (978-1039), Évêque d'Auxerre (999-1039)

Quatrième Maison des Comtes de Chalon-sur-Saône - Les Semur

Thibaut de Semur (970-1065), fils de Geoffroy Ier de Semur, Seigneur de Semur-en-Brionnais, et de Mathilde de Chalon, Comte de Chalon-sur-Saône (1039-1065)
ép. Ermentrude, fille de N et de Ne

Hugues II de Semur (1022-1078), fils de Thibaut de Semur et d'Ermentrude, Comte de Chalon-sur-Saône (1065-1078)
ép. Constance de Bourgogne, fille de Robert Ier de Bourgogne, Duc de Bourgogne, et de Hedwige de Semur-en-Brionnais

L'indivision du Comté de Chalon-sur-Saône

Geoffroy II de Donzy (?-1097), fils de Hervé Ier de Donzy, Seigneur de Donzy, et de Ne, Seigneur de Donzy (1077-1097), Comte de Chalon-sur-Saône (1078-1097)
ép. Ne, fille de N et de Ne

Guy de Thiers (1050-1113), fils de Guillaume de Thiers, Vicomte de Thiers, et d'Adélaïde de Semur-en-Brionnais, Comte de Chalon-sur-Saône (1078-1113)
ép. Ne, fille de N et de Ne

Cinquième Maison des Comtes de Chalon-sur-Saône - les Thiers

Guillaume Ier de Thiers (1075-1166), fils de Guy de Thiers et de Ne, Comte de Chalon-sur-Saône (1113-1166)
ép. Ne, fille de N et de Ne

Guillaume II de Thiers (1120-1202), fils de Guillaume Ier de Thiers et de Ne, Comte de Chalon-sur-Saône (1166-1202)
ép. Béatrice de Souabe, fille de Frédéric Ier Barberousse, Roi de Germanie, Empereur Germanique et Comte de Bourgogne, et de Béatrice Ière de Bourgogne, Comtesse de Bourgogne

Béatrice de Thiers (1174-1227), fille de Guillaume II de Thiers et de Béatrice de Souabe, Comtesse de Chalon-sur-Saône (1202-1227)
ép. Etienne III de Bourgogne, Comte d'Auxonne, fils d'Etienne II de Bourgogne, Comte d'Auxonne et Seigneur de Traves et Seigneur de Scey sur Saône, et de Judith de Lorraine,
puis Guillaume III des Barres, Seigneur d'Oisery, fils de Guillaume II des Barres, Seigneur d'Oisery, et d'Amicie de Beaumont

Jean l'Antique ou le Sage (1190-1268), fils d'Etienne III de Bourgogne et de Béatrice de Thiers, Comte de Chalon-sur-Saône (1228-1237), échange en 1237 le comté de Chalon contre la seigneurie de Salins avec le duc Hugues IV de Bourgogne, cède en 1237 les seigneuries de Traves et Scey sur Saône à Alix de Dreux, Seigneur de Salins et Seigneur d'Arlay et Seigneur de Rochefort et Seigneur d'Arinthod (1237-1268)
ép. Mahaut de Bourgogne, fille de Hugues III de Bourgogne, Duc de Bourgogne, et de Béatrice d'Albon, Dauphine de Viennois,
puis Isabeau de Courtenay, fille de Robert Ier de Courtenay, Seigneur de Champignelles, et de Mahaut de Mehun, Dame de Mehun-sur-Yèvre,
puis Laure de Commercy, fille de Simon II de Commercy, Seigneur de Commercy, et de Mathilde de Sarrebruck, Comtesse de Sarrebruck

Plan du site

© gilles maillet

01/09/2013